Isidore et l’amour des livres : découvrez sa bibliothèque détruite par la guerre

Écrire un livre sur Isidore sans évoquer son amour de la littérature reviendrait à amputer son histoire. Toute sa vie, il a été un amoureux des grands auteurs. Mon unique souvenir de lui, c’est quand je lui lisais, à six ans, l’un de mes livres d’enfant. À l’arrivée du printemps et à la veille de l’été, je souhaite vous partager sa passion en me servant d’une archive de 1948 : sa liste de livres spoliés et détruits par la guerre. Sa bibliothèque.

Le 1er mars 1948, Isidore écrit à l’Office des biens et intérêts privés. Cet organisme créé en 1917 pendant la Première Guerre mondiale a existé jusqu’en 1953 pour indemniser les victimes de dommages de guerre. Isidore avait déjà écrit à cet office au lendemain de la guerre, listant les ustensiles disparus de l’appartement de Metz que la famille avait fui aux premières heures de la guerre. Avec leur première fille Monique, Simone enceinte de Marylène avait rejoint Toulouse, où Isidore s’est rendu une fois démobilisé.

De Shakespeare à Montesquieu, plongez dans la bibliothèque d’Isidore

Revenu à Metz, où il a repris son travail aux Impôts dont Vichy l’avait exclu car juif en octobre 1940, Isidore s’est attelé à l’écriture d’une autre liste. Bien plus importante à ses yeux. « J’ai l’honneur de vous adresser sous ce pli une liste des ouvrages dont j’ai été spolié à Morhange où j’exerçais avant guerre », écrit Isidore. Il précise que la liste est « reconstituée de mémoire ». Il estime avoir perdu 200 livres.

À la machine, il a tapé sa liste par auteurs : beaucoup de Shakespeare, de Dostoïevski, de Gide… Et des grands auteurs classiques de la littérature française : Balzac, Hugo, Malraux, Montesquieu… D’autres livres montrent l’intérêt d’Isidore pour l’histoire, la France, sa République et sa citoyenneté, centrale pour ce fils de tailleurs naturalisés. La présence de La vida es sueno de Pedro Calderon signalé « en espagnol » témoigne de sa courte enfance à Barcelone.

Isidore photographié en 1942 dans une rue de Toulouse, livres à la main.

Voici la totalité des ouvrages signalés disparus, occupant trois pages (réécrites en fin d’article) :

Isidore et les livres, la passion d’une vie

L’amour d’Isidore pour la littérature s’illustre par cette lettre tout autant que par la photo de 1942 qui illustre cet article : Isidore, livres à la main, dans une rue de Toulouse en guerre. Isidore espérait retrouver « quelques livres » de sa liste, dont il savait qu’il s’agissait « de volumes de qualité ordinaire, brochés ou même d’éditions populaires pour quelques auteurs classiques anciens ». Sur les 200 livres signalés disparus, il en a reçu une soixantaine de l’Office des biens et intérêts privés, rendus en février 1949. Le renouveau d’une collection… massive.

De son amour des livres, j’ai surtout vu la quantité d’ouvrages amassés, quand il a fallu vider l’appartement. Sa bibliothèque débordait. Et pour cause : selon une anecdote que j’affectionne, Isidore avait coutume d’annoncer à ses enfants qu’il « partait ranger la bibliothèque ». Il disparaissait quelques heures. Point de rangement à l’horizon : Isidore était généralement occupé à relire un livre redécouvert au début d’un tri jamais fait.

Son amour des livres correspondait à ce qu’il était dans la vie, raconté par sa fille Marylène, ma grand-mère : « Il était joyeux, épanoui, heureux, sérieux, très intellectuel. Il lisait tout le temps, il traversait la rue avec le journal. Il s’intéressait aux choses du monde, il lisait Le Monde tous les jours. Il s’occupait d’associations. Il était ouvert sur tout ce qu’il se passait, il lisait énormément, tout le temps. Dès qu’un livre paraissait, il fallait qu’il l’achète. Nous avions une bibliothèque absolument énorme. Il y en avait trop ! Il était affectueux, ouvert sur les gens. Je ne peux dire que du bien de mon père. De lui, j’ai hérité l’amour des livres et de l’écriture. » Elle l’a transmis.

La bibliothèque d’Isidore, dans l’ordre de sa liste :

AUTEURSLIVRES
DanteLa divine comédie
MachiavelLe Prince
W. ScottIvanhoë
Quentin Durward
Rosamond LehmannPoussières
Charles DickensDavid Copperfield
Les aventures de M. Pickwick
Oliver Twist
GoetheFaust
Werther
SchillerLes Brigands
Guillaume Tell
ShakespeareJules César
Roméo et Juliette
Hamlet
Othello
Le Roi Lear
Le songe d’une nuit d’été
Pearl BuckTerre chinoise
Silvio PellicoMes prisons
CalderonLa vida es sueno (en espagnol)
Erckmann-ChatrianL’Ami Fritz
Mme Thérèse
TourguenievFumée
Les récits d’un chasseur
DostoïevskiL’idiot
Souvenirs de la maison des morts
Crime et Châtiment
Les Frères Karamazov
TolstoïAnna Karenine
Souvenirs d’enfance et d’adolescence
IbsenPeer Gynt
Maison de poupée
Un ennemi du peuple
Le canard sauvage
Porto-RicheAmoureuse
KiplingLa lumière qui s’éteint
François de CurelL’Idole
H. G. WellsQuand le dormeur s’éveillera
J. BendaBelphégor
Edmond RostandCyrano de Bergerac
P. ClaudelL’annonce faite à Marie
BecqueLes corbeaux
P. RaynalLe maître de son cœur
PirandelloChacun sa vérité
J. RomainsKnock ou le triomphe de la médecine
G. DuhamelCivilisation
La vie des martyrs
La chronique des Pasquier
LabicheLe voyage de M. Perrichon
R. DorgelesLes croix de bois
H. BarbusseLe feu
H. BeraudLes lurons de Sabolas
Le bois du Templier pendu
Le martyr de l’Obèse
A. GideLes faux monnayeurs
Les nourritures terrestres
Si le grain ne meurt
P. Morand1900
A. MauroisClimats
Les silences du colonel Bramble
Byron
La vie de Shelley
M. BarresColette Baudoche
Les déracinés
A. FranceLe crime de Sylvestre Bonnard
Le lys rouge
L’orme du mail
P. LotiPêcheurs d’Islande
G. SandLa mare au diable
A. DaudetLes lettres de mon moulin
H. de BalzacEugénie Grandet
L’illustre Gaudissart
La peau de chagrin
La cousine Bette
FlaubertMme Bovary
Bouvard et Pécuchet
V. HugoLes Misérables
Ruy Blas
Hernani
Notre-Dame de Paris
X. de MaistreVoyage autour de ma chambre
H. PoincaréLa valeur de la science
P.L. CourierPamphlets
RenanLa vie de Jésus
Souvenirs d’enfance
L’avenir de la science
Sainte-BeuveCauserie du lundi
BergsonLe rire
Les deux sources de la morale et de la religion
P. VerlaineChoix de poésies
LamartineJocelyn
Graziella
J.J. RousseauL’Émile
La nouvelle Héloïse
Mme de StaëlDe l’Allemagne
Corinne
DiderotJacques le fataliste
Le neveu de rameau
BeaumarchaisLe barbier de Séville
Le mariage de Figaro
Mémos
MarivauxLe jeu de l’amour et du hasard
Le SageGil Blas
VoltaireHistoire de Charles XII
Bernardin de St PierrePaul et Virginie
MontesquieuLes lettres persanes
L’esprit des lois
FénelonTélémaque
PascalLes pensées
Les provinciales
DescartesLe discours de la méthode
E. ZolaLes Rougon Macquart
La faute de l’abbé Mouret
J. VallesL’enfant
L’insurgé
J. RenardPoil de carotte
Journal
ColetteLa série des Claudine
G. de MaupassantBel ami
JJ. TharaudL’an prochain à Jérusalem
Shalom AschHistoire de Tévié
E. HerriotLa vie de Beethoven
Mme Récamier et ses amis
G. BernanosJournal d’un curé de campagne
Les grands cimetières sous la lune
F. MauriacLe fleuve du feu
La lépreuse
Le noeud de vipère
M. MaeterlinckLa vie des abeilles
R. RollandJean Christophe
Brugnon Colas
Ed. AboutLe roi de la montagne
L. HemonMaria Chapdelaine
Cl. FarrereLa bataille
AlainPropos
Tristan BernardL’Anglais tel qu’on le parle
Jean CassouLes massacres de Paris
J. ConradTyphon
Edm. FlegAnthologie juive
J. KesselBelle de jour
Nuits de princes
J. de LacretelleSilbermann
Les hauts ponts
D.H. LawrenceL’amant de Lady Chatterley
Jack LondonCroc Blanc
A. MalrauxLa condition humaine
Th. MannLa montagne magique
Les Buddenbrocks
Prosper MériméeCarmen
H. MurgerScènes de la vie de Bohème
PouchkineLa dame de pique
Le maître de poste
Saint-ExupéryVol de nuit
A. ViollisIndochine SOS
ZweigLe secret
A. CohenSolal
P. NozanLe cheval de Troie
Ch. VoldracLe paquebot Tenacity
O. WildeLe portrait de Dorian Gray
Bruno WeilL’affaire Dreyfus
G. MartinL’histoire de la Franc-Maçonnerie
R. Martin du GardLes Thibaut
AndersenContes
Blaise CendrarsL’or
I. SiloneLe pain et le vin
Alex BlockLes derniers jours du régime impérial
AchardVoulez-vous jouer avec moi
Jean de la lune
FrancisBlanc
NemirivskyJezabel
LudwigBismarck
CrouzetHistoire illustrée de la littérature française
ChallayeLe Japon
G. WeillL’Europe du 19ème siècle et l’idée de nationalité
Histoire du catholicisme libéral
P. LouisHistoire de la classe ouvrière en France
P. RenouvinLa crise européenne et la Grande Guerre
A. ZévaèsHistoire de la Troisième République
A. CharpentierHistorique de l’affaire Dreyfus
R. DumesnilLa musique contemporaine en France
SpenléLa pensée allemande de Luther à Nietsche
B. CroceHistoire de l’Italie contemporaine
Détail de la liste de livres établie par Isidore (en cas d’erreur ou de faute dans un titre, n’hésitez pas à la signaler).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s